Dev4 » Finance » Défiscalisation et PER : ce qu’il faut savoir
You are currently viewing Défiscalisation et PER : ce qu’il faut savoir

Défiscalisation et PER : ce qu’il faut savoir

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Finance

Les différentes lois de défiscalisation offrent des avantages non négligeables aux particuliers et même aux entreprises. Pour en bénéficier, il faut vraiment chercher à comprendre le mode de fonctionnement de celles-ci. Il y a des lois de défiscalisation qui spécifient une classe ou une tranche de personnes. C’est le cas de PER.

C’est quoi le PER ?

Le PER est le sigle qui désigne Plan Épargne Retraite. Il s’agit d’un placement à faire par les travailleurs dans le seul but de se garantir une retraite sans difficultés financières. Sa composition s’apparente à celle d’une assurance vie mais, ce plan est constitué uniquement d’un fonds euros et des unités de compte. Cette poche de capital qui aura été constituée par l’épargnant sera investie sur le marché obligataire pour lui permettre de devenir actionnaire.

Ce site sur la défiscalisation (Plan Epargne Retraite et autres dispositifs) renseigne sur les avantages fiscaux de la souscription au PER. En effet, les différentes lois de défiscalisation affectent les divers investissements. Avec une souscription au PER, tout épargnant bénéficie directement d’une réduction d’impôt. Le montant de la souscription est directement retiré de la base imposable.

les différentes lois de défiscalisation

Les sujets du PER

Le PER étant un moyen sûr de réduire ses impôts, il existe des lois qui conditionnent son application. En effet, ce plan n’est pas à la portée de tout individu. Il est uniquement réservé aux particuliers dont la différence entre le montant de leur revenu de la vie active et celui de la retraite est très grande. Il est évident qu’il serait difficile pour n’importe qui de passer brutalement d’un revenu plutôt important à un revenu très maigre. Le PER permettra à ceux-ci de garder leur pouvoir d’achat même à la retraite. 

Pour bénéficier des avantages fiscaux et financiers du Plan Epargne Retraite, il revient au salarié de se précipiter à l’inscription au PER le plus tôt possible. Il est possible aux dirigeants du PER de déterminer en fonction de la profession, l’importance de la différence entre le revenu de la vie active et celui de la retraite. Une souscription avant la fin de cette année permettra déjà une réduction des impôts au printemps prochain.

L’application du PER

A bien réfléchir, il est possible de douter entre l’inscription au PER et à une assurance vie. Les avantages à la retraite se ressemblent, ce sentiment de doute est donc légitime. Cependant, avec le PER, il y a une bonne réduction de l’impôt sur le revenu en déduction des montants versés volontairement. Ce qui n’est pas le cas avec l’assurance vie. La loi de défiscalisation concernant le PER est donc l’avantage majeur qui oriente le choix vers le PER.

Par ailleurs, il existe deux régimes réservés aux adhérents du PER. Il existe un régime pour les salariés et un autre pour les indépendants. Le montant à épargner et qui sera soustrait de la base imposable est librement décidé par l’épargnant à chaque versement. De plus, à la retraite, il est possible de choisir le moyen du retrait de son argent épargné. Le retraité peut choisir de retirer par rente ou par capital. Cependant, l’argent épargné est absolument réservé à la retraite. Il existe des cas spécifiques qui permettent d’opérer un retrait avant l’échéance mais, doivent être totalement indépendants de l’épargnant.