Dev4 » Patrimoine » Est-ce judicieux de faire appel à diagnostiqueur immobilier lors d’un investissement immobilier ?
You are currently viewing Est-ce judicieux de faire appel à diagnostiqueur immobilier lors d’un investissement immobilier ?

Est-ce judicieux de faire appel à diagnostiqueur immobilier lors d’un investissement immobilier ?

L’investissement immobilier permet aujourd’hui à plus d’une personne d’accroître son patrimoine. C’est un secteur très plébiscité en France et partout dans le monde. Cependant, qu’il s’agisse de la vente ou de la location d’un local, il est important de procéder à certains diagnostics. Même si certains de ces tests sont élaborés par les propriétaires, il faut dire que la majorité nécessite l’intervention d’un professionnel. Découvrez ici quelques raisons pour lesquelles vous devez faire appel à un diagnostiqueur immobilier dans le cadre d’un investissement immobilier.

Pourquoi faire appel à un diagnostiqueur immobilier pour un investissement immobilier ?

Avant tout, il faut préciser que le diagnostic immobilier présente plusieurs avantages pour tout investisseur immobilier. En premier lieu, les diagnostics immobiliers fournissent toutes les informations relatives au bien immobilier. Ils permettent de sécuriser les transactions. En effet, l’un des documents indispensables lors d’un investissement immobilier reste le dossier diagnostique technique immobilier. Il est obligatoire et constitue la preuve incontestable que les diagnostics ont été réalisés par un professionnel qualifié. 

En outre, le diagnostiqueur immobilier détient toutes les qualifications pour mener à bien tout projet de diagnostic immobilier. Ce professionnel pourra fournir les vraies informations sur le bien et effectuer chaque tâche dans les bonnes conditions. Mieux, il pourra proposer des solutions au cas où des travaux devraient être effectués sur le bien. Cela vous permettra d’investir convenablement dans un bien immobilier. Par ailleurs, pour en savoir plus sur le diagnostic immobilier, vous pouvez vous rapprocher d’une société de diagnostic immobilier pour obtenir toutes les informations.

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires pour un investissement immobilier ?

Que ce soit dans le cadre de la vente ou de la location d’un bien, vous devez effectuer nécessairement certains diagnostics immobiliers. Voici donc une liste non exhaustive des diagnostics immobiliers à faire. 

Le diagnostic de performance énergétique

Le diagnostic de performance énergétique est l’un des premiers diagnostics à faire lors d’un investissement immobilier. Il s’agit d’un diagnostic donnant l’estimation des taux d’émission de gaz à effet de serre et de la consommation énergétique du logement. Il a été introduit en 2006 et a une durée de validité de 10 ans. Il concerne néanmoins les logements couverts qui possèdent un aménagement de chauffage fixe. D’autre part, il renseigne sur les charges prévisionnelles de chauffage ainsi que l’isolation thermique du logement. Ce diagnostic vise entre autres à promouvoir les travaux énergétiques en vue de réduire l’impact des habitations sur l’environnement et le climat. 

Le diagnostic bruit

Instauré en 2020, le diagnostic bruit ne s’adresse pas à toutes les zones d’habitations en France. En effet, ce diagnostic renseigne sur l’existence des nuisances sonores notamment aériennes existant dans la zone. C’est l’un des diagnostics qui ne nécessite pas l’intervention d’un diagnostiqueur immobilier. Cependant, il doit être ajouté en annexe au bail s’il s’agissait d’une zone exposée au bruit. Le propriétaire est tenu d’inclure à ce niveau toutes les coordonnées où l’investisseur peut avoir accès aux informations. 

Le diagnostic plomb

Tout logement construit depuis 1949 est tenu d’effectuer le diagnostic plomb. C’est un diagnostic qui vise à mesurer la concentration en plomb dans un logement ainsi que son état de conservation. Rappelons que la dégradation des plombs dans une habitation peut être à l’origine de plusieurs maux, dont le saturnisme. Par conséquent, le propriétaire peut être amené à réaliser quelques travaux au cas où le diagnostic révélerait la présence de plomb dans le logement. Entre autres, le diagnostiqueur réalise le diagnostic au niveau du plâtre, des anciennes peintures et des briques.

Le diagnostic relatif à l’électricité et au gaz

Afin de garantir la sécurité des occupants dans le logement, les propriétaires doivent vérifier l’installation électrique. Il s’agit de faire appel à un professionnel pour réaliser le diagnostic relatif à l’électricité et au gaz. Ce professionnel vérifie les appareils de protection et de commande et les dispositifs mis en place pour protéger contre les surintensités. Il peut être amené également à vérifier le dispositif différentiel de sensibilité, la liaison équipotentielle et l’installation électrique. 

Le diagnostic relatif au gaz sert de son côté à vérifier les appareils fixes de production d’eau chaude présents dans le logement. Il concerne également l’état des tuyauteries fixes d’alimentation. En revanche, retenez que le diagnostic relatif au gaz et à l’électricité n’est réalisé que pour les logements dont l’installation électrique date de plus de 15 ans. 

État des risques et pollutions

Ce diagnostic fournit toutes les informations au locataire sur les risques miniers, technologiques, naturels et de la pollution des sols. À l’instar du diagnostic bruit, il est effectué par le propriétaire. Ce dernier doit toutefois se faire accompagner par un diagnostiqueur immobilier. Il faut noter également qu’il doit être fait 6 mois avant la mise en location ou la vente du bien. Après, il est valable durant tout le contrat et de son renouvellement.

Hormis ces diagnostics, d’autres diagnostics comme le diagnostic amiante sont également obligatoires lors d’un investissement immobilier.